«

»

Fév
01

L'art du ricochet

Pour réussir des ricochets, il faut lancer le plus fort possible le galet d’une hauteur adéquate et lui conférer un mouvement de rotation stabilisateur.

Extrait :

En 1992, une pierre a rebondi 38 fois à la surface d’un lac : l’Américain Coleman McGhee venait d’établir le nouveau record du monde de ricochets. En 2002, le physicien français Lyderic Bocquet, sensibilisé par son fils, a analysé la physique du ricochet et nous nous inspirerons de son travail pour étudier comment une pierre «rebondit» sur l’eau. Nous examinerons ainsi les facteurs de la réussite : la vitesse de lancer, l’inclinaison du galet et la vitesse de rotation. Peut-être pourrons-nous battre le record?

Références

  • The physics of stone skipping, Lyderic Bocquet, American Journal of Physics, disponible sur internet à : http://fr.arxiv.org/abs/physics/0210015.

Parus dans :

L’art du ricochet, J.M. Courty et E. Kierlik, Pour la Science, N° 304, (février 2003)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>