«

»

Août
01

Les châteaux de sable humide

Le sable se comporte comme un liquide quand il est sec ; humide, c’est un curieux matériau de construction que l’on façonne à volonté. Le tasser est délicat, car il arrive que cela augmente son volume.

Extrait :

Août est là et le sable est propre, nettoyé par la mer… ou par les employés municipaux. Sur la plage, petits et grands se sont transformés en bâtisseurs. Pourquoi ne travaillent-ils que le sable humide ? À cause de la cohésion de ce merveilleux matériau de construction provisoire. Examinons les étonnantes particularités de cette cohésion pour le tasser au mieux et expliquer pourquoi nos châteaux tiennent mieux avec du sable mouillé à l’eau salée. Laissons s’écouler une poignée de sable sec : il forme un monticule conique au sol. Si nous ajoutons une autre poignée, les grains ajoutés forment un petit ruisseau qui coule sur la pente du tas. Ces propriétés évoquent le comportement d’un liquide, mais le sable sec a aussi des propriétés de matériau solide : il supporte notre poids quand nous marchons sur la plage.

Références

  • Sables émouvants – Jacques Duran
  • Thomas C. Hasley et Alex J. Levine, How sandcastles fall, in Physical Review Letters, vol. 80 n °14, pp. 3141-3144, 1998.

Parus dans :

Le vol de l’ovale , J.M. Courty et E. Kierlik, Pour la Science N° 310, (août 2003)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>