«

»

Août
01

La seiche polarisante

Beaucoup d’animaux perçoivent la polarisation des ondes lumineuses. Certains céphalopodes sont même capables de contrôler la polarisation de la lumière réfléchie par leur peau. Pour communiquer secrètement ?

Extrait :

La seiche Sepia officinalis ne distingue pas les couleurs et son corps est de teinte uniforme. Ce mollusque n’utilise donc pas la couleur pour communiquer comme le font d’autres animaux. Et pourtant, il modifie à volonté son apparence aux yeux de ses congénères, sans que nous autres humains nous en apercevions ! Cette seiche n’exploite pas une lumière invisible… mais une propriété de la lumière visible qui nous est imperceptible (voir la figure 1).

Radio Suisse Romande Les mystères de la lumière 2, La polarisation
Radio Suisse Romande, Impatiences, 18 Avril 2008, 17h,
Journaliste : Pascaline Minet, Invité : J.M. Courty
Page de l’émission, L’émission en podcast mp3

Références :

  • T. W. Cronin et al., Polarization vision and its role in biological signaling, in Integr. Comp. Biol., vol. 43, pp. 549-558, 2003.
  • R. Wehner, Polarization vision – a uniform sensory capacity ? in Journal of Experimental Biology, vol. 204, pp. 2589-2596, 2001.

Parus dans :

La seiche polarisante , J.M. Courty et E. Kierlik, Pour la Science N° 334, (août 2005).

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>