«

»

Oct
01

Un déca, s’il vous plaît !

Les fluides supercritiques, entre gaz et liquides, constituent de très utiles solvants pour l’industrie, notamment pour décaféiner le café.

Extrait :

Comment enlever la caféine du café ou éliminer du liège les molécules responsables du « goût de bouchon » ? En extrayant ces molécules à l’aide d’un solvant très particulier : le dioxyde de carbone (CO2) dans son état « supercritique », état de la matière où la distinction entre l’état liquide et l’état gazeux n’a plus cours. Qu’est-ce que cela signifie ? Et pourquoi le dioxyde de carbone supercritique est-il un solvant intéressant ?

Références

– M. A. McHugh et V. J. Krukonis, Supercritical fluid extraction : principles and practice (2e édition), Butterworth-Heinemann, 1994.

Parus dans :

Un déca, s’il vous plaît ! , J.M. Courty et E. Kierlik, Pour la Science N° 360, (octobre 2007)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>