«

»

Nov
01

Des lignes à courant continu ou alternatif ?

Le courant alternatif est plus facile à produire, à transformer et à utiliser. Mais pour le transporter, c’est une autre histoire…

Extrait :

D’un geste anodin et routinier, vous appuyez sur un interrupteur et tout s’éclaire. Mais vous avez rarement conscience que l’énergie électrique qui allume votre lampe a été produite à plusieurs dizaines, centaines ou milliers de kilomètres de distance – et facilement acheminée par des lignes aériennes, souterraines ou sous-marines.

Références

  • L. Ruby, Why DC for long-range power transmission, The Physics Teacher, vol. 40(5), pp. 272-274, 2002.

doi: 10.1119/1.1516376

  • Th. Wildi et G. Sybille, Électrotechnique, De Boeck Université (4e édition), 2005.

Liens intéressants

  • Utilisation des supraconducteurs à haute température : le cas de Long Island : Le communiqué de presse de Nexans (25 juin 2008) : Mise en service réussie du premier câble supraconducteur au monde intégré dans un réseau de transport d’énergie à Long Island*

Parus dans :

Des lignes à courant continu ou alternatif ? J.M. Courty et E. Kierlik, Pour la Science N°373, (novembre 2008)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>