«

»

Avr
08

8 avril 1911 : découverte de la supraconductivité

Il y a cent ans, le physicien néerlandais Kammerling Onnes découvrait la supraconductivité : à très basse température les propriétés électriques et magnétiques de certains matériaux tels le plomb, le mercure ou certains oxydes changent radicalement. Ces matériaux deviennent supraconducteurs : ils n’opposent plus aucune résistance au passage du courant électrique et expulsent les champs magnétiques.

Dans son laboratoire, K. Onnes s’était dédié à l’étude des matériaux à très basse température. En 1908, il avait été le premier à liquéfier de l’hélium. Pour cela il a conçu un réfrigérateur permettant de s’approcher à quelques degrés du zéro absolu qu’il allair ensuite utiliser pour mener à bien un programme d’étude systématique des propriétés physiques des matériaux à très basse température. Le 8 avril 1911, le mercure est à l’étude. K. Onnes s’aperçoit que la résistance électrique de ce corps s’annule totalement : le premier supraconducteur est découvert.

Lorsqu’il a commencé ces travaux,  K. Onnes n’avait pas la moindre idée du fait qu’une propriété physique telle que la supraconductivité pouvait exister. Cette découverte est vraiment une surprise, une trouvaille inattendue, mais ce n’est pas le fuit du hasard, ni d’une erreur. En allant faire des observations là où personne n’était jamais allé, et en choisissant judicieusement son terrain d’expérience, K. Onnes se donnait toutes les chances d’observer un phénomène nouveau.

Pour en savoir plus sur la supraconductivité

Le film d’Alain Monclin: « 100% conducteurs : les supraconducteurs » coproduit par CNRS / Université Paris Diderot. Fiche technique du film.

www.supraconductivité.fr : Un site web grand public avec tous les aspects de la supraconductivité : explications, applications,  historique, recherches actuelles, ….

www.supra2011.fr : Un site web avec toutes les animations prévues autour de la supra dans les laboratoires de recherches, universités, centres de culture scientifique

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>